Faut-il se mettre au CrossFit ?

Depuis deux ou trois ans déjà, on ne parle plus que de cela et des salles de sport sont entièrement dédiées à cette discipline. Pour comprendre cet effet de mode, il faut aller de l’autre côté de l’Atlantique, aux États-Unis. Le phénomène y a pris toute son ampleur, car les effets sur le physique réputé difficile des Américains sont assez probants. Certains blogueurs se sont même spécialisés dans ce domaine et sont devenus très influents. Est-ce le moment de vous y mettre ?

Le fitness avec la routine en moins

Contrairement à certaines activités de cardio-training ou de la musculation, les exercices ne sont pas répétitifs. Dans les premières, il est impératif de respecter un programme au fur et à mesure des séances, avec des gestes à répéter pour travailler chaque muscle séparément. Le CrossFit quant à lui fait travailler plusieurs muscles à la fois en utilisant le mouvement du cours et les séances sont différentes à chaque fois pour éviter que la monotonie ne s’installe.

Des résultats très rapides

Les mouvements font travailler votre tonicité, votre souplesse et ne nécessitent pas d’être répétés sur de longues durées. Les séances de sport ne sont plus interminables ce qui convient très bien aux plus pressés d’entre nous. Il est possible de le pratiquer avant ou après sa pause déjeuner par exemple. Vous pouvez obtenir des résultats très rapidement avec des séances de quinze minutes seulement.

Comment pratiquer le CrossFit

Ce sport nécessite quelques précautions au préalable. D’abord, au moment de votre inscription au club, on vous demandera de fournir un certificat de votre médecin traitant attestant votre aptitude à pratiquer cette activité. Il pourra attirer votre attention sur une éventuelle contre-indication dans votre cas. Ensuite, respectez les conseils de votre coach, et surtout n’essayez aucun mouvement sans sa supervision, y compris si un autre utilisateur de la salle vous le recommande. Il pourra vous indiquer comment vous positionner pour éviter de vous faire mal. Enfin, ne brûlez pas les étapes, la condition physique viendra avec le temps et vouloir aller trop vite augmente vos risques de blessures.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *