Le street fishing : se lancer dans la pêche sportive de rue

La pêche se modernise et se réinvente au fil des années. N’étant plus seulement un plaisir comme il le fût autrefois, la pêche est considérée aujourd’hui comme un sport. Une nouvelle activité apparaît depuis quelques temps en France et compte de plus en plus adhérents : le street fishing, autrement appelé « la pêche de rue ».
Si vous croisez au sein des grandes métropoles, des pêcheurs simplement munis de leur canne à pêche et se déplaçant de bout en bout de la ville, alors vous faites face aux pêcheurs des temps modernes : les « street fishers ».
La saison de pêche a ouvert au 1er mai dernier pour les amoureux de ce sport. Alors futur adepte ou simple curieux, nous allons vous en dire plus sur cette pêche sportive des villes.

Les règles d’or du street fishing ?

Le street fishing comme tout sport, a ses codes et ses bonnes pratiques à respecter. Il est essentiel de les suivre, d’autant plus que la pêche en ville est souvent bien plus surveillée que la pêche en campagne.

Avoir sa carte de pêche

Pour pouvoir pêcher dans la légalité le long des fleuves ou rivières de seconde catégorie vous devez vous munir d’une carte de pêche, son prix varie selon le profil de l’adhérent. Comptez environ entre 70 et 90€ pour un homme majeur et environ 30€ pour une femme.

Le principe du « no kill »

Contrairement à la pêche visant à garder le poisson pêché (s’il respecte la taille minimum), le street fishing oblige, quant à lui, de relâcher obligatoirement le poisson. En effet, pour des raisons environnementales qui répondent au respect des espèces et de la biodiversité, les street fishers remettent constamment leur prise à l’eau. Vous pouvez retrouver des vidéos de ces pêcheurs sur Youtube.

La pêche aux carnassiers

Les fleuves et rivière regorgent d’espèces de poissons, mais ce qui attirent principalement les pêcheurs de rue, ce sont les carnassiers : perches, brochets, sandres, et parfois silures…
Nombreuses sont ces espèces qui parcourent les cours d’eau des villes. Pour les attraper, les pêcheurs utilisent des appâts artificiels. En fonction du type du poisson, ils vont soit pêcher à la cuillère, au leurre souple, poisson nageur ou encore têtes plombées.

Le street fishing, un plaisir sportif

Bien plus qu’un simple loisir, le street fishing se démocratise au sein des grandes villes et certaines écoles de pêche voient le jour. Cette activité se rapproche désormais plus du sport que du simple fait de pêcher le poisson par plaisir.

Parcourir des kilomètres tout en pêchant

Pêcher en ville quand on est street fisher demande de se déplacer régulièrement, souvent toutes les 10 minutes. Si vous habitez dans un une grande ville, vous pourrez parcourir plusieurs kilomètres le long des cours d’eau. Bien plus qu’un plaisir, un véritable sport !

Un sport fun et pas cher

L’avantage de pratiquer le street fishing quand on débute, c’est le prix. En effet, pour moins de 100€ vous pouvez débuter ce type de pêche. Procurez-vous un bon matériel d’occasion ou fouinez les bonnes affaires en ligne. Vous n’aurez besoin que de vos appâts, de votre canne (lancer) et d’un bon fil pour résister, qui sait, à des grosses prises…

Un sport de partage et de découvert

Si vous êtes un pêcheur 2.0, profitez-en pour poster vos plus belles prises sur vos réseaux sociaux. De plus, pêcher au sein des grandes villes, vous permet de découvrir ou redécouvrir des coins inconnus mais très sympathiques. C’est pourquoi beaucoup de parisiens se mettent au street fishing.

Si votre truc c’est plutôt la pêche à la carpe, sachez qu’en ville de très bons spots existent. Le site des carpistes Pêcher Malin, vous donne pleins d’informations sur la pêche à la carpe, son habitat, le matériel à avoir et les techniques de pêche en ville.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *